Méthodologie et recherche documentaire en Lettres

-Planning-

Enseignante : Alexandra Saemmer

1. Introduction. La société d’information, enjeux pour les littéraires

  • Présentation des enjeux du cours : méthodologie universitaire et recherche documentaire. Explications sur la nécessité de ces enseignements à partir de quelques exemples concrets : mémoires plagiés, informations erronées copiées sur internet, problèmes d’organisation de l’information, méconnaissance des ressources.
  • Evolutions des outils d’information et les méthodes de recherche – quelques statistiques, et notamment présentation des projets Encyclen et ELLEN (observations, enquête, études d’usage sur les encyclopédies papier er en ligne avec des étudiants de premier cycle à Lyon 2).
  • Discussion sur les pratiques les plus courantes des étudiants. Problématisation de ces pratiques.
  • Petit parcours historique : du papyrus au web.
  • Implications sociales et culturelles, et quelques utopies : le web comme bibliothèque mondiale ; le web sémantique ; le web social.
  • La littérature face aux nouveaux médias : numérisation, problèmes de droit ; revues électroniques ; maisons d’édition en ligne ; la littérature numérique (voir webographie ci-contre)
  • Le problème de la lecture numérique.

2. La méthodologie de la prise de notes

  • A partir de l’enregistrement d’une conférence (sur un thème littéraire, environ 20 minutes), exercice de prise de notes. Correction de l’exercice : introduction à la méthodologie de la prise de notes.
  • Réécriture des notes avec un traitement de texte.
  • Quelques astuces pour l’archivage des notes de cours (avec traitement de texte, logiciels spécialisés, Zotero)
  • A partir du sujet de la conférence, lancement d’une première recherche documentaire sur internet (voir onglet « moteurs »).

3. La recherche d’information sur Internet (1) et la validation

  • Présentation des moteurs de recherche et de leur fonctionnement. Notamment présentation du fonctionnement de Google. Première évaluation des résultats : avantages et inconvénients de Google.
  • Présentation d’autres moteurs de recherche, de méta-moteurs. Etude comparative des résultats, toujours à partir du même sujet (la problématique de la conférence).
  • Problème de l’évaluation des résultats : fiabilité, objectivité, exactitude, complétude de l’information. Quelques grilles d’analyse possibles, quelques astuces.

4. La méthodologie de la définition d’un sujet, d’une problématique ;
recherche d’information sur Internet (2)

  • A partir d’un mot-clé très général (par exemple un nom d’auteur), démonstration de l’impossibilité de gérer toutes les réponses, et de l’inefficacité d’une requête trop généraliste.
  • Exercices concernant l’identification et la formulation précise d’une problématique, travail sur l’argumentation. Extraction de mots-clés.
  • A partir d’une problématique précise, lancement d’une nouvelle recherche avec les moteurs.
  • Travail avec les « opérateurs boléens ». Exercices sur les mots-clés.
  • Web visible / web invisible. Explorer le web invisible.

5. La recherche sur des sites et portails spécialisés ; la veille

  • Présentation d’une liste de sites spécialisés en Littérature et Linguistique. Intérêt des dictionnaires et encyclopédies. Exploration de ces ressources à partir d’exemples de recherche précis. (dossier_wikipedia)
  • Les bibliothèques numériques : polémique GoogleBooks, BNF, Eurpoeana.
  • Présentation des ressources numériques de la BU : chercher dans le catalogue, dans les bases spécialisées.
  • Quelques explications sur les différences base de données, index, annuaires, moteurs de recherche etc.
  • Que penser de l’information diffusée sur des blogs ? Quelques bons exemples, et le contraire.
  • Présentation des flux RSS.

6. La recherche en bibliothèque.

  • Visite de la bibliothèque, localisation des ressources, prêt dans la bibliothèque, prêt inter-universitaire, possibilités de photocopier, etc.

7. La présentation de la bibliographie

  • Présentation des syntaxes courantes à partir d’exemples précis (voir onglet « bibliographie »).
  • La note en bas de page.
  • Déontologie et questions rédactionnelles. Quelques remarques sur le droit d’auteur, le copier-coller.
  • Constitution et structuration d’une bibliographie et d’une webographie.

8. Exploitation et organisation de l’information

  • La recherche : compilation de l’information et organisation de l’information à partir d’un corpus (références web, photocopies).
  • La méthodologie de la fiche de lecture.
  • Méthodologie de la synthèse.
  • L’organisation d’une compilation d’informations avec Word : tableaux, mots-clés, liens hypertextes, travail avec des couleurs. La réécriture.
  • Prise en main d’un logiciel de bibliographie : « Notes de lecture
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s